Kinésiologie et Transition

 

IMG_1290

Tableau : Mélodie Vernay

« Le premier pas pour avoir ce que vous voulez, c’est d’avoir le courage de quitter ce que vous ne voulez plus »

Inconnu

 

Une transition est une période de changements, de perte de repères. Elle est souvent associée à un état d’inconfort qui se produit lorsque nous prenons conscience que l’ancien n’a plus sa place et que le nouveau n’a pas encore émergé.

C’est une invitation à quitter un espace connu, des habitudes, un certain confort (qui peut se trouver dans l’inconfort) pour aller explorer d’autres choses, d’autres facettes de nous-même.

Nous sommes là avec notre passé, ce qui nous a construit, l’environnement dans lequel nous avons grandi, les choix de vie que nous avons fait. Nous sommes légitimes dans nos choix même s’ils ne nous ont pas toujours été favorables (au premier regard ;-). Ils nous ont amené là où nous sommes. Instant présent.

Une transition implique de sortir de sa zone de confort pour s’ouvrir à l’inconnu. Hors le cerveau humain déteste l’inconnu. Cela le met en stress car il ne peut rien prévoir, ni anticiper. Il ne peut pas contrôler et doit accepter un certain lâcher prise, positionnement qui n’est pas forcément évident à adopter.

La kinésiologie, un outil pour accompagner les périodes de transitions ?

La kinésiologie est un outil de gestion de stress qui permet à la personne de reprendre contact avec ses propres ressources et ses propres capacités de guérison afin de pouvoir libérer l’énergie viciée et ainsi retrouver un équilibre.

La kinésiologie s’appuie sur les principes de la médecine chinoise (meridiens, points d’accupressure…) et des techniques occidentales modernes (PNL, EMDR, …).

Notre corps raconte notre histoire de vie.

Notre tête oublie là où notre corps porte en lui la mémoire de tout ce qui nous arrive au cours de notre vie.

Nous nous construisons sur nos blessures, développons de multiples stratégies et schémas nous permettant d’éviter de recontacter des situations qui nous ont fait souffrir.

Ce qui nous a servi et protégé un temps peut à un moment de notre vie devenir un obstacle à notre développement. Mettre de la conscience sur la manière dont nous nous sommes construit amène à libérer des schémas de pensées et d’actions qui n’ont plus de raison d’exister. Nous pouvons ainsi reprendre notre pouvoir, notre souveraineté.

Tout ce qui nous stresse affaiblit notre tonus musculaire.

Les pensées, émotions et les actions qui nous stressent (consciemment ou inconsciemment) affaiblissent notre tonus musculaire. Le test musculaire, est l’outil de base du kinésiologue. Ce dernier utilise un muscle, sur lequel il exerce une légère pression. Lorsque le corps est soumis à un stress, le tonus musculaire s’affaiblit. Un dialogue s’instaure alors entre le kinésiologue et le corps du consultant.

Une rencontre.

Dans un cadre bienveillant et confidentiel, le consultant peut se libérer de ses schémas limitant afin de pouvoir à nouveau faire face aux défis qu’il doit relever.

Il est pour cela primordial de se sentir en confiance avec la personne qui nous aide à traverser cette étape de vie.

Chaque séance sera différente, car chaque individu l’est. Ce qui ressortira de la séance dépendra de l’alchimie qui s’est créée entre le consultant et le kinésiologue.

Elsa Eyraud

22 juin 2018

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s